[Recherche] Son de fermentation / cuves de vinification

Vos propres travaux, ainsi que vos impressions et analyses des bandes son qui nous entourent (cinéma, télé, radio, et multimédia / jeu vidéo).
Aussi un atelier de confection de bruitages, de sound designs, et de musiques. Recherches de son, d'instruments, contributions soniques, demandes de traitement, etc.
Avatar de l’utilisateur
LoïcK!
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 13 déc. 2006, 22:40
Localisation : VALENCE

[Recherche] Son de fermentation / cuves de vinification

Message non lu par LoïcK! » 26 juin 2008, 03:59

Bonsoir

Quelqu'un a-t'il enregistré le son de fermentation qui se dégage des cuves de vinification.

J'ai ouie-dire de ce type de son, j'ai besoin de trouver ce son,
Evidemment ce n'est pas tout à fait la saison, or je n'ai pas le temps d'attendre les prochaines veandanges,

Tu as enregistré ce son, tu sais ou le trouver ? Je suis prenneur!
Merci

Avatar de l’utilisateur
bluebird
Donateur en Or
Donateur en Or
Messages : 1252
Inscription : 29 déc. 2003, 21:43

Message non lu par bluebird » 26 juin 2008, 09:08

Ah, l'oxydoréduction... c'est Antoine de Lavoisier qui doit être contant.

J'y connais rien en vinification, mais j'ai du mal à croire, étant donné la durée nécessaire aux levures, que ce soit un processus très audible. Cela impliquerait une libération d'énergie instantanée importante.
Mais bon, je parle en méconnaissance totale de la chose.

Tout ça pour dire qu'à mon avis c'est un truc à bruiter dans sa cuisine avec de la mousse maison :)

Avatar de l’utilisateur
2at8
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1811
Inscription : 07 nov. 2007, 19:25
Contact :

Re: Son de fermentation / cuves de vinification

Message non lu par 2at8 » 26 juin 2008, 11:00

Versé une bouteille de bière dans un verre, capter le tout jusqu'à la fin de la "fermentation", puis choisir le passage le plus approprié, puis retraiter éventuellement le tout en post-prod
Ne pas oublier le boire le verre :lol:
PS : ne pas confondre avec la recette de dinde au whisky inappropriée par grosses chaleurs :dm1000:

Avatar de l’utilisateur
pfm
-10 VU
-10 VU
Messages : 116
Inscription : 27 juil. 2007, 02:48
Contact :

Re: Son de fermentation / cuves de vinification

Message non lu par pfm » 26 juin 2008, 14:27

Oui,
Tu peux essayer le champagne, aussi...
Et la douchette à fond dans la baignoire pleine (de champagne?)...
Etc, c'est dans ta tête!

oguen
-20 VU
-20 VU
Messages : 77
Inscription : 15 mai 2006, 08:40
Localisation : burgundy
Contact :

Message non lu par oguen » 26 juin 2008, 19:19

"mais j'ai du mal à croire, étant donné la durée nécessaire aux levures, que ce soit un processus très audible"
...... Si si, justement, absolument audible .... parole de bourguignon !!! ... mais je n'en ai jamais fait la prise, donc ça ne fait pas avancer le schmilblik (sinon auquel cas, à prévoir pour le mois d'octobre !!!) ... cependant on n'est pas complètement dans les sons d'une des boissons mousseuses citées car il y a ( de mémoire) pleins de petits "plocs", schplik... (je ne sais si je suis clair là ?) qui tapissent l'ambiance générale. Mais sinon, AMHA, les boissons gazeuses sus-citées doivent le faire avec la subjectivité apportée par l'image.

Avatar de l’utilisateur
LoïcK!
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 13 déc. 2006, 22:40
Localisation : VALENCE

Message non lu par LoïcK! » 26 juin 2008, 19:45

Je sais que ce son existe puisqu'il m'a été indiqué par un bourguignon producteur de grand cru!!! Un homme qui cotoie ses cuves et les connait mieux que quiconque.

Je ne cherche pas précisément à illustrer une image de cuves en cours de fermentation mais à détourner ce son pour un tout autre usage. J'ai besoin de cette matière étrange que peu connaissent pour l'utiliser dans une situation particulière.

C'est pour cette raison que je cherche de son précis,
sans quoi vos suggestions sont intéressantes pour un autre film! :)

Quelqu'un connait-il un ingé qui aurait tourné un doc sur la vinification ?

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Message non lu par Dorian » 26 juin 2008, 20:08

J'ai vu un doc la semaine dernière ou justement on entendait ce son !!! Une viticultrice montrait sa méthode de fabrication (petite quantité, à l'ancienne).
C'était un truc sur de grands restaus, ses cuisiniers, la formation et le concours des maitres d'hotel tous les 4 ans, etc.
Voilà je ne me souviens que de ça, ma mémoire me fait défaut ce soir... Epluche les programmes télé? Ca devait être France 2, 3, ou 5... Peut-être "Envoyé spécial"?

Ensuite, essayer de contacter l'ingé son, ou la production, on ne sait jamais...

Bye.

Avatar de l’utilisateur
2at8
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1811
Inscription : 07 nov. 2007, 19:25
Contact :

Message non lu par 2at8 » 26 juin 2008, 20:32

Effectivement, la fermentation des levures est un processus lent et presque complètement inaudible sauf dans certains cas précis de pression et de températures, comme les grandes cuves de Bourgogne et autres contrés bucoliques et vinicoles. Par exemple, faire l'expérience avec de la levure de boulanger dans un verre d'eau tiède, mais avec un si petit volume impossible de devenir sourd et en captation y a intérêt à avoir un sacré gain sans souffle et dans une "chambre" particulièrement insonorisée si possible, c'est juste 10 000 fois plus petit qu'une cuve.
J'ai donc intégré cela sous l'aspect subjectif, il reste néanmoins possible de jouer avec le son capté (bière ou champagne) puis de le ralentir à l'octave et autre manipulation, mais peut-être que c'est là que l'histoire commence 8)

Avatar de l’utilisateur
Seaman
-10 VU
-10 VU
Messages : 143
Inscription : 12 mars 2008, 20:24
Localisation : La Reole - Gironde

Message non lu par Seaman » 26 juin 2008, 21:05

Eventuellement, et ce pour une simulation de taille plus grande qu' un verre et la levure; avaler un paquet de levure fraiche de boulangerie, boire une bouteille de vin, rester la tete en arriere bouche ouverte . Enregistrer les bruits sortants du larynx avec un micro suspendu.
Le corps faisant barrique on a quelques chances de retrouver les memes sons naturels que ceux émanants des futs.
Je préconiserais meme d'effectuer plusieurs prises avec des vins différents, en plusieurs heures bien sur. Chaque vin ayant, je suppose, un bruit différent.

Treve de plaisanterie, je serais bien curieux d'écouter ce genre de son (sortant des barriques, pas du corps hein!).

Avatar de l’utilisateur
LoïcK!
-20 VU
-20 VU
Messages : 53
Inscription : 13 déc. 2006, 22:40
Localisation : VALENCE

Message non lu par LoïcK! » 26 juin 2008, 22:12

Dorian, si jamais la mémoire te revient, j'aimerai beaucoup en savoir plus sur ce doc, la chaine, et éventuellement l'émission, ... Quand aux autres, si vous avez vu ce doc, postez, postez, postez, ...

Il faut que je trouve un ingé qui a fait ces sons
Pour les bouteilles, j'essaieai plutôt ce qeek-end, :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 63 invités