Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Les questions juridiques et tarifaires concernant nos métiers.
Avatar de l’utilisateur
Steven1145
-5 VU
-5 VU
Messages : 411
Inscription : 24 nov. 2004, 13:27
Localisation : Paris

Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Steven1145 » 04 nov. 2011, 14:20

On s'y attendait depuis un moment, mais ils sont maintenant rattrapé par leur politique "économique"...

lien
Steven Ghouti
YELLOW CAB Studios

Re-recording monteur

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Dorian » 04 nov. 2011, 14:30

Article réservé aux abonnés du mag, dommage...
La société spécialisée dans la post-production pour le cinéma et la télévision a été placée jeudi 3 novembre en redressement judiciaire, devant le tribunal de commerce de Nanterre.

didiquick
-20 VU
-20 VU
Messages : 73
Inscription : 25 mars 2010, 17:03
Localisation : Clamart 92

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par didiquick » 04 nov. 2011, 14:56

"et ca continue encore et encore..."

Avatar de l’utilisateur
Papalou
+2 VU
+2 VU
Messages : 2072
Inscription : 18 mars 2005, 19:32

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Papalou » 04 nov. 2011, 14:57

didiquick a écrit :"et ca continue encore et encore..."
Ce serait plutôt "qui sème le vent récolte la tempête", dans ce cas précis.
Batterie de cuisine Lagostina - Mixeur Kenwood - Four Sauter - etc...

Avatar de l’utilisateur
Steven1145
-5 VU
-5 VU
Messages : 411
Inscription : 24 nov. 2004, 13:27
Localisation : Paris

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Steven1145 » 04 nov. 2011, 15:05

Source TV5 Monde:
Cinéma: Quinta industries (post-production) placé en redressement judiciaire

NANTERRE, 3 nov 2011 (AFP) - 03/11/2011 18h17 - Quinta Industries, spécialisé dans la post-production pour le cinéma et la télévision, a été placé jeudi en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre, a-t-on appris de sources concordantes.

Le laboratoire cinématographique LTC et la société Scanlab (post-production numérique), filiales à 100% de Quinta Industries, ont également été placés en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois.

Quinta industries, détenue à 83% par l'homme d'affaires franco-tunisien Tarak Ben Ammar et à 17% par Technicolor (en procédure de sauvegarde de novembre 2009 à février 2010, NDLR), est en cessation de paiement depuis le 1er septembre et les salaires d'octobre n'ont pas pu être payés, a-t-on appris de source judiciaire.

Un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) devrait être présenté d'ici deux mois aux 182 salariés des trois sociétés, a annoncé M. Ben Ammar à l'AFP sans plus de précisions.

Les difficultés financières des trois sociétés sont liées notamment au déclin de l'activité photochimique, qui a accéléré sa chute à partir du 2e semestre 2010.

"Le processus de numérisation des salles de cinéma s'est anormalement accéléré sur le marché français au cours des derniers mois, entraînant ainsi une réduction accrue des activités photochimiques", a expliqué à l'AFP Tarak Ben Ammar.

Le redressement judiciaire est également, selon M. Ben Ammar, la conséquence du rejet par le Conseil de la concurrence en 2008 de son offre de fusionner LTC aux laboratoires Eclair (dans lequel il avait déjà 43% des parts).

"Ce refus a poussé les laboratoires GTC à la liquidation, Eclair a été placé en procédure de sauvegarde en 2009 et aujourd'hui c'est au tour de LTC d'être placé malheureusement en redressement judiciaire", a estimé M. Ben Ammar.

Bien que LTC, Scanlab et Quinta aient "anticipé ces mutations technologiques en orientant leurs activités vers le numérique", "la montée en charge de ces activités ont fait apparaître d'importants besoins financiers", selon M. Ben Ammar.

Mais "les banques ont été extrêmement réticentes" malgré la proposition de mettre en vente un terrain estimé à 13 millions d'euros, a-t-il ajouté.

En 2010, le chiffre d'affaire de LTC s'est élevé à 32 millions d'euros, celui de Quinta à 6,6 millions d'euros et celui de Scanlab à 6,3 millions d'euros.
Steven Ghouti
YELLOW CAB Studios

Re-recording monteur

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Dorian » 04 nov. 2011, 17:09

Mais ça impliquerait quoi concrètement tout ça ? 182 salariés mis au chomage ? Et ?
L'article parle des CA, mais qu'en est il des bénéfices ? Le groupe est déficitaire ?
Concrètement, quelles incidences sur le secteur audiovisuel ?

Avatar de l’utilisateur
Steven1145
-5 VU
-5 VU
Messages : 411
Inscription : 24 nov. 2004, 13:27
Localisation : Paris

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Steven1145 » 04 nov. 2011, 17:36

Il y aura certainement un plan de sauvegarde des emplois, et en général avec ce genre de grosse boite une mise sous surveillance (càd pas de liquidation pour l'instant) qui peut durer de 6 à 18 mois. De ce que j'ai compris les sociétés concernées pour l'instant sont Quinta Industries, LTC et Scanlab. Les audis (SIS etc) appartiennent à 98 ou 99 % à QI, donc je ne sais pas quelle répercussion directe cela peut avoir pour leur activité.
QI est déficitaire et a vu son credit rating s'effondrer ces dernières années, mais Quinta Communications (juste au dessus) ne l'est pas.

Ca va être compliqué pour eux de maintenir des investissements, voire de régler les fournisseurs (pour peu que ces derniers veuillent encore fournir des produits à QI). Un mandataire judiciaire est normalement chargé de surveiller, contrôler et en gros autoriser QI à émettre des règlements (ou non).

Source Wikipedia
Un redressement judiciaire, dont la durée de la période d'observation sous l'égide du tribunal peut durer de 6 à 18 mois, se solde soit par :

* Une cession-redressement (l'entité poursuit son activité en remboursant tout ou partie de son passif, avec les mêmes actionnaires et dirigeants ou bien en changeant),

* Une cession-liquidation : l'activité économique de l'entité est cédée à un tiers et l'activité se poursuit dans une autre entité. Avec le fruit de la cession et la réalisation des actifs non repris (par exemple les créances et la trésorerie), le passif est remboursé selon l'ordre de priorité légal.

* Une liquidation judiciaire si l'activité n'est pas viable, au cours de laquelle l'objectif est de réaliser l'ensemble des actifs de l'entreprise (biens, etc.), et de payer les créances dans l'ordre défini par la loi. Bien que cette procédure soit subsidiaire, elle est de loin la plus fréquente (environ 3/4 de liquidations).

Dans ces deux derniers cas, une fois tous les actifs recouvrés ou cédés et ensuite le passif réglé à hauteur des moyens disponibles, il est procédé à une clôture pour insuffisance d'actif et l'entité est définitivement radiée.
Ce que ça peut signifier, est que maintenant ils ne pourront plus vendre "à perte". D'un coup les producteurs risquent de se rendre compte du vrai cout du travail de post prod...
Steven Ghouti
YELLOW CAB Studios

Re-recording monteur

Avatar de l’utilisateur
losket22
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 77
Inscription : 23 juin 2008, 23:20
Contact :

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par losket22 » 04 nov. 2011, 23:46

Quand on pense que d'ici la fin de l'année prochaine une douzaine de nouveaux audis (mix et enregistrements) vont s'ouvrir sur la région parisienne, je souhaite bon courage à tous, et en même temps, je me dis que je suis content d'être intermittent et de ne pas avoir (encore mais pour combien de temps !!) une société à gérer et faire tourner...

Avatar de l’utilisateur
Steven1145
-5 VU
-5 VU
Messages : 411
Inscription : 24 nov. 2004, 13:27
Localisation : Paris

Message non lu par Steven1145 » 05 nov. 2011, 00:20

Précision reçue ce soir sur les sociétés concernées par le redressement:

Quinta Industries tout seul

LTC (Le labo photochimique)

SCANLAB (une partie du Labo Vidéo)

Cela ne touche pas les sociétés du groupe DURAN dont font partie: Audi de Joinville, Duran, Duboi, Duboi SFX, SIS et Ciné Stéréo. Pour eux c'est business as usual (quoi que, ça doit trouer le moral quand on y bosse).
Steven Ghouti
YELLOW CAB Studios

Re-recording monteur

Avatar de l’utilisateur
Steven1145
-5 VU
-5 VU
Messages : 411
Inscription : 24 nov. 2004, 13:27
Localisation : Paris

Re: Quinta Industries en Redressement Judiciaire

Message non lu par Steven1145 » 05 nov. 2011, 00:40

losket22 a écrit :Quand on pense que d'ici la fin de l'année prochaine une douzaine de nouveaux audis (mix et enregistrements) vont s'ouvrir sur la région parisienne, je souhaite bon courage à tous, et en même temps, je me dis que je suis content d'être intermittent et de ne pas avoir (encore mais pour combien de temps !!) une société à gérer et faire tourner...
Une douzaine? Mazette... Il y a des entrepreneurs bien courageux! Et tant mieux, plus on est de fous...
Steven Ghouti
YELLOW CAB Studios

Re-recording monteur

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 75 invités