Comment enregistrez vous le vent ?

Théorie et pratique de l'enregistrement des directs, de la parole, d'instruments de musique, de sons seuls d'ambiance et de bruitages.
Kenshi
-10 VU
-10 VU
Messages : 114
Inscription : 16 oct. 2007, 18:48

Comment enregistrez vous le vent ?

Message non lu par Kenshi » 07 mars 2009, 13:39

Hello les gras,

J'aimerais enregistrer plusieurs vents différents pour un projet perso, j'ai fait quelque tests, mais pas très concluant.

Je trouve toujours mes sons de vent crades.

Mais je me suis mis bêtement en plein vent, peut être est ce qu'il faut se cacher derrière un endroit ou y a peu de vent mais ou on l'entend bien ?

Sinon pour mes prises j'ai fait un bête couple AB, avec un coupe bas, bonnette, et du coup j'étais dans le sens du vent, puis j'ai essayer perpendiculaire au vent (enfin autant que possible) et dos au vent.

Comment faites vous ?

Avatar de l’utilisateur
sigir
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 897
Inscription : 24 nov. 2004, 21:53
Localisation : Chambéry

Message non lu par sigir » 07 mars 2009, 14:08

À mon avis : on enregistre "le bruit du vent", pas "le vent". Ça a l'air de rien, mais le dire comme ça est déjà une réponse : il faut que le micro soit à l'abri, dans un endroit ou tu entends un bruit de vent qui te convient.
Régis Fraisse

Dupont
+2 VU
+2 VU
Messages : 2958
Inscription : 26 mai 2007, 17:15
Contact :

Message non lu par Dupont » 07 mars 2009, 19:26

Je confirme. Je viens de faire tout un tas d'enregistrement de Mistral marseillais (100-120km/h !) et il n'est clairement pas question d'enregistrer à découvert, même avec la meilleure bonnette du monde. Il faut par exemple trouver un abris à demi ouvert. Enregistrer par une fenêtre ouverte et le micro pas directement orienté vers l'ouverture mais un peu désaxé marche pas mal dans le genre.

Avatar de l’utilisateur
solodesign
-20 VU
-20 VU
Messages : 54
Inscription : 22 nov. 2008, 12:08
Localisation : ... from the division bell to the tubular bells ...
Contact :

Message non lu par solodesign » 07 mars 2009, 22:26

... peut être choisir un endroit d'un courant d'air, où on peut écouter le bruit du vent. Il faut utiliser comme même les bonnette anti-vent (windjammer) pour avoir une qualité d'un son "clean".

Avatar de l’utilisateur
rughioche
-20 VU
-20 VU
Messages : 16
Inscription : 01 avr. 2007, 18:35
Localisation : Saint Lô
Contact :

Message non lu par rughioche » 07 mars 2009, 22:39

Pour moi assez simple,
a l'interieur de ta voiture préalablement garée dans le sens du vent, tu ouvre une porte et une fenêtre, le bruit du vent passant au travers de la fenetre doit être assez conséquent pour être enregistré. tu reste a l'intérieur avec ton micro équipé d'une bonette et ensuite c'est a l'oreille.
protools, digi002, SD302, HDP2, MKH416, KMR81I, shoeps, tram, COS and co...

Avatar de l’utilisateur
Seaman
-10 VU
-10 VU
Messages : 143
Inscription : 12 mars 2008, 20:24
Localisation : La Reole - Gironde

Message non lu par Seaman » 07 mars 2009, 23:50

Facon maison: Bruit rose ou blanc filtré en jouant avec un Cut et une petite dose de résonnance.

Avatar de l’utilisateur
Larkflight
0 VU
0 VU
Messages : 1664
Inscription : 27 août 2007, 15:26
Contact :

Message non lu par Larkflight » 08 mars 2009, 09:51

sur windows une autre façon artificielle nature de xoxos

mathieujm
-20 VU
-20 VU
Messages : 45
Inscription : 13 oct. 2008, 10:38

Message non lu par mathieujm » 09 mars 2009, 15:52

Utilise plutôt des micros omni. et à l'abri des mouvements d'air comme l'on signalés tout ceux qui m'ont précédés.
Par contre si tu es dans une voiture ou à l'intérieur d'un local avec une fenêtre ouverte sur l'estérieur, tu risques d'avoir les résonnances de ce local et de manquer d'"ouverture" du son. Le mieux est donc d'être à l'abri du vent mais à l'extérieur.

J'ai fait de superbes enregistrements de vent dans les arbres et de pluie avec une paire de SDC omni et un disque Jecklin.

JMM
__________________________
Jean-Marie Mathieu

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Message non lu par Dorian » 09 mars 2009, 21:44

JMM, tu nous ferais pas écouter? ;)

Effectivement, le vent en lui même ne fait pas de son, ce sont les obstacles qu'il rencontre qui le font.
Pour moi, qui me suit mis à la prise de son tout récemment, c'est l'un des sons les plus difficiles à réaliser... Je dirais comme JMM, en extérieur mais abrité.

Bye.

olivierdandre
-20 VU
-20 VU
Messages : 7
Inscription : 28 sept. 2008, 18:50
Contact :

Message non lu par olivierdandre » 10 mars 2009, 00:32

Entièrement d'accord avec ce qui a été dit plus haut: on n'enregistre pas le vent, mais ce qu'il provoque.
Pour un film qui est actuellement sur les écrans (Tulpan de Sergey Dvortsevoy http://www.telerama.fr/cinema/films/tul ... itique.php
) et dans lequel le vent n'arrête pas de souffler, nous avons passé des heures à enregistrer des vents (surtout d'ailleurs parce qu'il n'y avait pas grand chose d'autre à enregistrer...).
Toujours en nous abritant du mieux qu'on pouvait (souvent avec notre corps) et avec toute un batterie de bonnettes, nous avons obtenu des vents sifflants en nous mettant tout près des fentes d'un poteau, des vents larges avec des branches d'une haie ou dans un buisson au ras du sol, des vents très curieux dans un cabanon et même un petit sifflement très sympa en jouant avec la tête d'un instrument à cordes traditionnel positionné à quelques centimètres d'un couple MS. Les vents sur un fil à linge nous ont pas mal servi sur des plans de voile sur un bateau.
On s'est aussi mis de coté un vent violent sans rien devant le micro pour obtenir cette saturation dans les basses, si souvent considérée comme un défaut, mais qui donne quelque fois un peu d'épaisseur à un plan.

Olivier Dandré
http://www.sonaltesse.fr

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 43 invités