korg mr1000 vs Nagra Ares BB+

Les magnétophones, analogiques ou numériques, portables ou fixes.
Météotrance
-10 VU
-10 VU
Messages : 150
Inscription : 29 sept. 2006, 19:20

Message non lu par Météotrance » 16 févr. 2008, 04:48

Déja pour atteindre le débit théorique du DSD a 2,8 MHz.
il faudrait pouvoir atteindre ce chiffre théorique avec les meilleur micro du monde type shoeps ou neumann ont arrive a peine a 56 khz donc je pensse que au niveau de mes oreilles je risque de mes les explosés avant d'atteindre de tel extremes ^^.
même vos petit oscilatteur analogique atteingne péniblement ce chiffre je me demande quelle type de matos phillips et sony ont utilisé pour leur test sonométrique.

Mais je veux bien croire le monssieur éléctronique de SDO que ont a tendance a faire des composant electronique bas de gamme de nos jour rien que mes pc mon souvent grillé dans les pattes au niveau des alims que je changes réguliérement du a l'usage intenssif que je fais de mes pc ^^

apres au niveau son je pensse que le dsd est plus" neutre " que la méthode pcm de shanon et niquist, donc moi j'attend d'entendre concrétement ce que ça apporte en terme de neutralité absolue du son par rapport a un enregistreur en rack tascam ou a un system pyramix haut de gamme en DSD pur pas en DXD.

Sinon aucun haut parleur ne peux physiquement parlant atteindre cette fameuse fréquence dsd et heuresement sinon bon jour les consultations chez l'orl.
Tagada gada pouet pouet ^^

JPA46
-20 VU
-20 VU
Messages : 25
Inscription : 13 juin 2007, 09:23

Message non lu par JPA46 » 16 févr. 2008, 11:32

En fait sur le marché US, le 1022 stéréo se trouve autour de 1700 dollars, ce qui fait 30% de moins en Euros, on ne peut pas dire que ce soit exhorbitant par rapport au prix du marché en général et pour des caractéristiques pareilles !
Avoir l'objectif de se calquer sur ces performances pour réaliser quelque chose de similaire .... Je pense que dans ces conditions-là on peut prétendre faire du DSD et avec leurs microphones qui ne sont pas exagérément chers non plus, le QTC40 est à moins de 1000 Euros en France, 30 mV/Pascal, 50 KHz à - 3 dB, pas si mal et une courbe de directivité qui est un cercle quasiment parfait ! C'est bien le seul micro sur le marché qui puisse y prétendre, mais la membrane utile fait 3,5 mm en mylar aluminisé montée en back électret, le diamètre externe de la cellule fait 7 mm, d'où sa forme d'ailleurs et les caractéristiques en fréquence, en impulsion et en directivité. Les tests sommaires que j'ai faits sur ces micros m'ont d'ailleurs particulièrement surpris comme aucun autre micro de cette catégorie ne l'a fait, en DPA 1/4" par exemple. Avec ce micro il faut repenser l'espace quand on a le casque sur la tête en contrôle, très étonnant ! Alors je suppose qu'un tel préampli associé doit encore y contribuer, de même une restitution à la hauteur, mais c'est une autre affaire et en tout cas on ne triturera plus le son comme on le fait encore actuellement en format 44,1.

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3082
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Message non lu par Alexis » 03 mars 2008, 16:15

Pour en finir sur le débat sur la soit disante médiocrité des aop concernant l'audio, alors que tous les appareils y compris très haut de gamme en intègrent à foison, je voulais simplement rappeler ces chiffres qui montrent bien qu'on peut faire un preampli ou un buffer ou un driver ou n'importe quoi avec un AOP performant, tel le OPA 627 BP
en technologie DIFET, donc un son ayant les performances des lampes quand on les poussent dans leurs retranchements, avec une impédance d'entrée vraiment passe-partout, THD + bruit: 0,00003% à 10Khz ce qui est tout bonnement hallucinant, plus ça serait trop ... ;), Bruit propre: 4,5nV -- BP à -3db: 5MHz !! avec un slew sate de 55 V/us ce qui est largement suffisant même pour du DSD du 1 bit et compagnie .. un rapport Signal/Bruit de 122 dB ce qui est largement compatible avec nos préoccupation autour du 24 bit ;)
Voilà, c'est pas pour renfoncer le clou, mais simplement pour dire que ce n'est pas une généralité, que certes le transistor et la lampe ont encore un bel avenir devant eux, mais que dans le domaine de la miniaturisation compatible avec l'audio pro et les exigences de notre domaine l'aop a entièrement sa place.
J'insiste sur ce chiffre... 55V par micro seconde ! Alors je peu comprendre que l'on trouve léger les 8V/us des NE5532 qui pourtant sonnent déjà très bien, mais là y'a plus de problème, on peut enregistrer des signaux carrés sans déformation et s'adonner aux joies de la mesure scientifique de précision ! ;)
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

Avatar de l’utilisateur
adsr
+2 VU
+2 VU
Messages : 3212
Inscription : 11 sept. 2003, 09:52

Message non lu par adsr » 03 mars 2008, 16:33

ben moi j'y piges qued mais je suis super content de mon Mr1... ;)
Mireille Dumas

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3082
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Message non lu par Alexis » 03 mars 2008, 16:39

:D C'est vrai que je développe un peu le hors sujet, quand je trouve un moment je scinde le sujet en deux afin d'en revenir au sujet de base, pour plus de lisibilité ! Mais si tu veu décoder tout cela, sache que le slew rate c'est le temps de montée en tension ... un composent actif en série dans une machine, auquel on applique instantanément une tension va mettre un certain temps avant de la suivre, d'ou les signaux carrés qui ne sont plus des beaux carrés une fois observés à l'oscillo, ou des attaques moins franches et surtout une bande passante dégradée dans les cas les plus extremes. En gros, plus le chiffre de slew rate est élevé (l'élévation en tension en une micro seconde), mieux c'est, et c'est une valeur qu'on peut retrouver dans de nombreux appareils (preamp, amplificateur de puissance, etc..) et qui est aussi importante que la bande passante et le bruit de fond. Dommage par ailleurs qu'on ne retrouve pas se chiffre dans toutes les docs, ça en dit long sur la conception généralement ;)
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

Avatar de l’utilisateur
adsr
+2 VU
+2 VU
Messages : 3212
Inscription : 11 sept. 2003, 09:52

Message non lu par adsr » 03 mars 2008, 16:47

c'est plus clair ;) merci....
Mireille Dumas

JPA46
-20 VU
-20 VU
Messages : 25
Inscription : 13 juin 2007, 09:23

Message non lu par JPA46 » 13 mars 2008, 20:51

Avant tout, un bruit propre d'ampli op de 4,5 nV par racine de Hertz, ce n'est pas bon du tout, le LT1028 en est à 0;9 nV, il n'est pas récent et cependant ce n'est pas bon pour un usage en gain de 10. Car ce que vous n'avez pas vu, c'est que c'est le bruit ramené à l'entrée en gain de 1000, c'est un mode d'expression des fabricants de circuits intégrés pour ce paramètre, mais en gain de 10 c'est une autre histoire. Pour enregistrer de la musique avec un micro électrostatique, puisque nous sommes sur un site de sound designers, vous n'avez JAMAIS besoin d'un gain de 1000, jamais, même avec un micro ruban comme le M160 ou le M260, 300 de gain suffit largement ! Le convertisseur A/N est saturé à 3 V càc !

Pour amplifier un micro à ruban, là oui, un ampli op moderne est parfaitement justifié car, par hasard, ses caractéristiques correspondent tout à fait au besoin de ce type de micro ainsi que les dynamiques à bobine mobile, mais pas pour les microphones électrostatiques. Peut-être est-ce là une raison du regain de ce type de micro en fait totalement dépassé et qu'on n'a jamais su correctement amplifier sans transfo il y a 20 ans et plus.

Ensuite 3 x 10 puissance -7 de distorsion + bruit, on vous donne le chiffre mais je ne le prendrai pas pour argent comptant, et puis un chiffre pareil ne nous intéresse pas. Ceci signifie que vous avez 0,3 uV efficace de bruit + distorsion par rapport à 1 V avec 4,5 nV par racine de Hertz, sur quelle bande passante, 1Hz, ce n'est pas cohérent. Faites les calculs....

Si vous travaillez à basse impédance pour avoir un faible bruit et c'est le cas avec un micro de 200 ohms, la résistance d'entrée doit être négligeable devant 200 ohms, mettons 5% ce qui est habituel chez les fabricants de consoles et de préamplis, ça fait 10 Ohms, pour avoir un gain de 10 vous devez avoir en contre réaction 100 Ohms, votre ampli op est surchargé en sortie par sa résistance de contre réaction et n'a plus d'amplitude de tension de sortie possible, le swing voltage, donc vous le bouclez avec 1000 à 5000 Ohms et vous augmentez le gain à 100 ou 500, mais votre ampli op est encore trop chargé, il faut 10 kOhms mini, en particulier pour tenir ce taux de distorsion de 0,000000. Il ne vous reste plus qu'à augmenter toutes les valeurs de résistance par x 100 et là vous ne tenez plus le niveau de bruit ! Sans compter que vous avez augmenté le gain 10 ou 50 fois trop et que vous devez mettre un atténuateur pour enregistrer un concert avec un MR1000 par exemple. Vous pouvez tordre le problème dans tous les sens, vous ne ferez pas mieux ! C'est du préampli économique bassement commercial quand on manque d'idées dans un laboratoire.

On n'atténue pas un signal par 100 pour le réamplifier par 1000, c'est de l'audio mal foutu, industriel, bassement commercial mais pas professionnel car pas rationnel. J'appelle ça du bricolage industriel et mercantil que trop de dits fabricants internationaux se permettent avec légèreté.

Et je peux vous dire que vous serez loin des -122 dB de bruit, quant aux 5 MHz en gain de 1 peut-être et je demande à voir mais alors ce n'est plus utile de mettre un ampli !

Il faut arrêter d'exposer et savourer brutalement les paramètres des amplis op, il faut essayer de les mettre en oeuvre avant avec scope et fer à souder et écrire ensuite les résultats. J'ai fait ce genre d'expérience il y a de nombreuses années, j'étais jeune, mais je suis depuis près de 40 ans maintenant les datasheets des fabricants de circuits intégrés, parfois j'ai des surprises, heureusement, mais non, pas ici !!!!

Korg n'a pas réussi dans le MR1000 et ce n'est pas faute d'avoir tout tenté car il n'en manque pas des amplis op et les derniers nés en plus ! Ce n'est pas la peine d'avoir une bande passante de 5 MHz sur un ampli op comme vous l'annoncez et si c'était vrai, pour ne pas parvenir à passer 100 KHz ! Je vais donc devoir refaire toute la chaîne de préamplification pour avoir quelque chose de cohérent avec le format DSD, et je peux vous assurer que ça tiendra les paramètres du DSD avec 100 fois moins de composants ! C'est le seul gage de réussite ! Je vous dirai alors si le format DSD a un intérêt autre que celui de satisfaire l'esprit.

Et si vous reprenez la doc commerciale citée plus haut du préampli Earthworks :

"Tout en composants discrets, classe A, aucun circuit intégré sur le chemin du signal" !

Voilà qui est clair pour tout le monde, même si c'est en anglais et tout de même écrit par un américain au coeur de l'industrie du circuit intégré porteur de l'ampli op.
Dernière édition par JPA46 le 14 mars 2008, 09:36, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3082
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Message non lu par Alexis » 13 mars 2008, 22:31

Vous pouvez tordre le problème dans tous les sens, vous ne ferez pas mieux ! C'est du préampli économique.
Bon .... honnêtement, on s'en fout, non ? même mon pauvre Zoom H2 atteint un rapport signal sur bruit de plus de 93dB .. trois dB de plus que le dither, trois dB de mieux que l'Apogee de megalobass testé ici même, là on arrive a du branlage de mamouth, certes.. un preamp class A à transistor c'est mieux, je n'irais jamais dire le contraire, mais dire que l'aop n'est pas fait pour l'audio ... faut pas déconner, ça fonctionne, mal pour toi certes, mais c'est ce qu'on retrouve partout et paradoxalement ça ne dérange personne.
Pour que le souffle s'entende, il faut diffuser du son à 20dB SPL (seuil minim. de l'audition)+93dB (rapport S/B) : 103dB SPL... de quoi se rendre sourd.
Bref, en résumé, plus de rapport signal sur bruit ... c'est fait pour les sourds ;) Je sais ... je suis un peu provoque. .. on a souvent besoins de monter le gain, d'ajuster les niveaux après prise de son, mais ... là ou je ne suis pas d'accord, c'est de dire que c'est inutilisable, alors que tout le monde s'en sert !
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

JPA46
-20 VU
-20 VU
Messages : 25
Inscription : 13 juin 2007, 09:23

Message non lu par JPA46 » 13 mars 2008, 23:32

Je n'ai pas acheté un CD depuis 15 ans tant ils sont décevants parfois, je n'ose même plus en prendre le risque et ce n'est cependant pas le téléchargement qui m'anime non plus. Quand les profesionnels le réaliseront, il sera trop tard. J'enregistre des musiciens afin d'avoir quelque chose de propre et pas trafiqué à écouter chez moi, je ne cherche pas la perfection musicale, je recherche la réalité de l'ambiance acoustique .... Les possibilités de l'informatique sont telles que l'on ne sait même plus ce que l'on écoute ! Maintenant il nous faut progresser pour sortir de ce format dépassé mais bien sûr toute la chaîne doit suivre.

Certes on peut se contenter du format MP3 sur un Ipod mais désolé, ce n'est pas dans ma culture, je n'ai pas acheté des microphones à 1500 Euros la pièce pour cela. Je préfère cultiver mon jardin si c'est pour fabriquer et écouter du MP3. Je n'ai plus de temps à perdre, désormais il faut avancer mais pas en reculant ! On n'est pas entré dans l'ère du numérique si péniblement pour faire moins bien qu'il y a 20 ans avec un enregistreur magnétique en 38 cm/s.

Désolé mon Ami, les connaissances et l'expérience que nous avons accumulées nous obligent à faire beaucoup mieux et facilement, pas l'inverse, pour faire du fric sur le market ! Vous ne m'apprenez rien en me disant que tout le monde s'en moque, je le sais mais pas moi, suis-je seul à vouloir mieux ? Peut-être....eh bien je resterai seul à ne pas accepter le MP3 comme alimentation quotidienne, on est aussi dans l'ère du bio en acoustique. Le tout numérique a déjà été suffisamment indigeste depuis 20 ans, n'en ajoutez plus sinon je reprendrai mon Nagra et mon A80 et vous pourrez alors me qualifier de rétrograde mais pour le plaisir seulement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 48 invités