Mastering pour vynil...

Théorie et pratique de cet art méconnu, tous supports.
Avatar de l’utilisateur
Thié
-20 VU
-20 VU
Messages : 1
Inscription : 18 févr. 2005, 19:30

Mastering pour vynil...

Message non lu par Thié » 18 févr. 2005, 20:31

Bonjour,

Bon, d'abord, je me présente : Thié... voila qui est fait...

Plus sérieusement, Thierry, je fais du son, live et particulier, et je fais des prises/mix/mastering en plus. Je compose aussi.

Donc, le but de mon post....

Je dois masteriser des titres de techno hardcore.... ouch.. mais ça peut être sympa. Le truc, c'est que c'est pour un gravage sur vynil. Je ne connais pas grand chose à ce support.. quand j'ai commencé à bosser, on était déjà au cd... Je sais que le vinyl a une dynamique moindre, 70 dB par rapport au cd, que la stéréo est limitée...

Quels sont les normes ???

Voilà, par avance merci

Thié

Avatar de l’utilisateur
heral
0 VU
0 VU
Messages : 1638
Inscription : 09 mars 2004, 21:16
Contact :

Message non lu par heral » 18 févr. 2005, 23:03

grosso modo :
pas de graves "graves"
pas d'aigus "aigus"
surtout pas de hors phase 8)

et la lecture indispensable de l'incontournable dominique bassal
http://cec.concordia.ca/pep/mastering_fr.html

une reference pour le mastering :wink:

telecharge : La pratique du mastering en électroacoustique (document pdf)

Avatar de l’utilisateur
Friedd
-10 VU
-10 VU
Messages : 199
Inscription : 08 oct. 2003, 20:37
Localisation : Grenoble
Contact :

Message non lu par Friedd » 19 févr. 2005, 03:53

le pressage vynil est extremement particulier,
il y a un matricage a faire pour reproduire la stereo en sorti, un filtre (RIAA) a appliquer pour optimiser le temps de jeu du vynil, et surtout il ne faut ABSOLUMENT pas que tu ais d'oppo de phases entre tes canaux stereos !

tu peux te renseigner je pense aupres de presseurs qui doivent avoir des docs, t'as des bouquins aussi comme "Son & Enregistrement" qui t'explique tout ca.

la dynamique du vynil est loin d'etre le probleme majeur de ce support !
surtout pour de la techno hardcore, je doute que la dynamique aie une importance capitale !

buck
-5 VU
-5 VU
Messages : 329
Inscription : 02 avr. 2005, 00:40

Message non lu par buck » 22 déc. 2007, 14:03

je m'en vais vous narrer une de mes aventures récentes concernant un prémastering vinyl.

on m'a demandé l'an dernier de traiter le premier album d'un groupe de rock, destiné à sortir en vynil. j'étais un peu réticent, en raison de mon inexpérience dans ce domaine, mais le groupe et le (tout petit) label n'avaient pas les moyens de faire appel à un vrai studio de mastering capable de réaliser une gravure n'ayant plus qu'à passer à l'usine.

je récupère donc les mixes, en cd audio. j'avais réclamé à cor et à cris des wave (et 24 ou 32 bit si possible) sur un cd de données, mais l'ingé de mix (qui travaillait en 32 float) a refusé...

et là : l'horreur. si les prises sonnaient plutôt bien autant que je puisse en juger, le mixage était un désastre.

premier point : une ronflette électrique permanente à -20 dB FS. (!) de plus le mix avait été compressé pour avoir un niveau de cheval, ce qui compliquait considérablement la soustraction d'empreinte en faisant fluctuer le niveau de ce bruit de fond.

deuxième point : la compression en question, très exagérée, et de surcroit pompant allègrement.

et de trois : quasiment toute l'énergie concentrée sur le medium, peu de vrais aigus, et pas de graves, sauf la grosse caisse se pavanant toute seule dans le vide (ou plutôt, dans le buzz). une basse sans corps, sèche et plate.

quatre : un mix à la fois quasi mono et trop large : basse, voix, choeurs (!), grosse caisse, caisse claire, toms (!) pile au centre. seules les cymbales étaient en stéréo, ainsi que les guitares, mais celles -ci étaient d'une largeur invraisemblable, quasiment en oppo de phase. et ce, alors que le vynil était prévu dès le départ.

de plus, le groupe pratique un rock énergique, mais la plupart des morceaux contiennent des passages calmes, reggae, ska, voire disco, et là absolument rien n'avait été fait pour les mettre en valeur, ni même pour adapter le rendu à ces couleurs artistiques différentes.

bref, des gros grumeaux agglutinés à certains endroits du spectre et de l'espace dans un désert rempli de jolies harmoniques made in EDF ...

bon, je dis au groupe qu'il va falloir déployer des efforts considérables pour replâtrer et obtenir au mieux un résultat médiocre, que les prises ont l'air correct mais que le mix est au mieux une mise à plat avec effets baclée (tu métonnes : à ce que j'ai compris 8 morceaux expédiés en guère plus d'une demi-journée...), inexploitable pour un pressage vinyl, sans parler de ce buzz infâme dont l'éradication va certainement donner lieu à quantité d'effets secondaires.
ce qui semblait s'imposer à ce stade était de récupérer les enregistrements multipistes et de faire un mix décent. il s'est avéré impossible de récupérer ceux-ci.

résultat des courses : j'ai passé énormément de temps sur ce boulot. j'ai été obligé de resserrer la stéréo des guitares pour supprimer les hors phases, allant jusqu'à traiter séparément des micro-portions dont je n'aurais pu venir à bout autrement qu'en rendant tout le mix 100% mono.
bien sûr, tout cela a entraîné des altérations des timbres. idem pour la ronflette qui s'est révélée très récalcitrante sur certains passages (mais je m'attendais à pire). j'ai fait des suivis de niveau quasi microscopiques à n'en plus finir pour compenser un peu le pompage du compresseur, des automatisation d'eq à répétition pour donner du corps à la basse sur des passages calmes.
en gros, on m'a refilé un roti cru à moitié pourri que j'ai été contraint de transformer en steak haché pour qu'il soit plus ou moins utilisable.
la chose que j'ai réalisée a pu être pressée, la gravure a été faite à l'usine de pressage, audiblement sans trop de soin. le rendu déjà trop medium a encore été amputé dans le haut du spectre, les auditeurs se plaignent d'un manque de grave, mais les musiciens m'ont félicité pour avoir un peu regonflé et déterré une basse aplatie au delà du concevable, alors qu'elle joue un rôle déterminant dans l'expressivité du groupe.

ma réputation de secouriste pour enregistrements foireux a un peu augmenté dans le minuscule milieu économiquement défavorisé où je sévis. mais honnètement, je me serais bien passé de passer des semaines sur ce désastre. ce temps aurait été mieux employé à réaliser un vrai mix...

plus qu'un métier, un sacerdoce... :lol: :wink:

Avatar de l’utilisateur
Il_Sorpasso
-5 VU
-5 VU
Messages : 266
Inscription : 12 juin 2007, 15:42
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Il_Sorpasso » 22 déc. 2007, 15:26

mais... tu n'aurais pas préféré refuser ?
je trouve que c'est l'enfer un taf pareil, ou alors il faut demander un prix exorbitant ou leur proposer un autre deal : dans un cas pareil j'ai l'impression qu'il vaut mieux zapper le mastering (se contenter d'un petit limiter) et refaire des mixages corrects.

Avatar de l’utilisateur
xyz
0 VU
0 VU
Messages : 1841
Inscription : 05 févr. 2005, 21:43
Localisation : Suisse
Contact :

Message non lu par xyz » 22 déc. 2007, 16:24

ouais assez d'accord. Je fais parfois du mastering, j'aimerais p'tetre un jour faire que ça mais j'ai pas encore les orelles qu'il faut. Et si les mixes sont vraiment pourris je refuse clair et net trop de prise de tête inutiles :roll:
Powermac G5 / 2X2 GHz - 2Go RAM - DVD-+RW 16X Lacie externe FW - MOTU 2408MK3 - Mackie control - DP 6.02 - UAD-1 + autres machines, micros et accessoires de studio...
MacBook intel Core Duo 2.0 Ghz - 2Go RAM - scanner, imprimantes...
des occasions audio ? c'est par ici !

buck
-5 VU
-5 VU
Messages : 329
Inscription : 02 avr. 2005, 00:40

Message non lu par buck » 22 déc. 2007, 16:38

je suis bien d'accord.

le premier truc que je leur ai dit, c'est de récupérer les enregistrements multipistes et que je referais le mix. ça ne m'aurait pas pris plus de temps, et ç'aurait été plus intéressant, avec un résultat meilleur à l'arrivée.
mais il a été impossible de récupérer les prises brutes ! l'ingé (un mec qui en vit, travaille régulièrement, qui a donc sciemment traité le projet par dessous la jambe) ne les a pas données au groupe. ils se sont quittés en très mauvais termes. à l'heure actuelle, elles n'existent plus !

quant à réenregistrer l'album dans de meilleures conditions, ça n'était pas financièrement possible.

il fallait bien que qq1 les sorte de la mouise, et le bassiste est un de mes meilleurs amis, pas juste un vague copain.

et puis, ce boulot m'a appris des trucs. bien sûr, quantité d'erreurs étaient criantes dès le départ, mais plus j'ai gratté, plus d'autres défauts sont devenus apparents et sont venu compliquer le travail. je me considère toujours en apprentissage et toute expérience est bonne à prendre. ça m'a fait progresser.

même si je n'ai pas été assez payé pour le temps passé (ils m'ont filé le maximum qu'ils pouvaient), ça n'a pas été à perte, ça a été bon pour ma réputation et ça m'a amené d'autres boulots...

j'étais conscient de cet aspect, et aussi que les bénéficiaires de mon travail l'estimeraient à sa juste valeur. sinon, niet, je n'ai pas une vocation d'esclave...

Avatar de l’utilisateur
xyz
0 VU
0 VU
Messages : 1841
Inscription : 05 févr. 2005, 21:43
Localisation : Suisse
Contact :

Message non lu par xyz » 22 déc. 2007, 16:41

tu assures vraiment.

Je n'aurais pas tenu aussi longtemps pour surement pas grand chose pour vivre et acheter sa tambouille au final.

En tous les cas tu es courageux, j'ai eu des projets foireux entre mes 14 et 20 ans, cela m'arrive moins souvent mais parfois c'est très très très difficile de se faire comprendre.

a+ merci pour ces précisions.

ps : désolé je ne fais pas avancer le post de départ je m'en excuse
Powermac G5 / 2X2 GHz - 2Go RAM - DVD-+RW 16X Lacie externe FW - MOTU 2408MK3 - Mackie control - DP 6.02 - UAD-1 + autres machines, micros et accessoires de studio...
MacBook intel Core Duo 2.0 Ghz - 2Go RAM - scanner, imprimantes...
des occasions audio ? c'est par ici !

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3077
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Message non lu par Alexis » 22 déc. 2007, 17:00

pas mieux,
tu peu toujours aller voir sur ce sujet
ou l'on aborde un peu les intérêt / inconvénients du support vynil.
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

Avatar de l’utilisateur
sync
-20 VU
-20 VU
Messages : 59
Inscription : 12 déc. 2007, 20:43

Message non lu par sync » 22 déc. 2007, 17:21

salut Thié je suis curieux , c'est quoi comme hardcore, quel nom? merci!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités