Mastering pour vynil...

Théorie et pratique de cet art méconnu, tous supports.
Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Message non lu par Dorian » 22 déc. 2007, 17:34

Heu, attention le post de Thié date de février 2005, pas sur qu'il soit encore parmi nous (il n'est même pas revenu dire un petit merci à Heral ou Friedd) ;) .

Sinon Buck, t'es sacrément courageux, moi j'aurais même pas tenté l'aventure.

Question quand même, pourquoi était il impossible de récupérer les tracks séparés, pour remixer (ce qui aurait été, comme tu le soulignes, bcp plus simple)? Le "mixeur" ne voulait pas les refiler, où les "bandes" étaient perdues?

Bye.

Elie
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 1274
Inscription : 12 janv. 2005, 16:59
Localisation : Paris

Message non lu par Elie » 22 déc. 2007, 18:03

heral a écrit :grosso modo :
pas de graves "graves"
Bon ben même si le post est un tantinet poussiéreux, juste une petite remarque par rapport au post d'Héral : Pour avoir perdu quelques dB d'audition lors de raves hardcore enflammées lors de mon adolescence, une des caractéristiques de la Techno hardcore est l'utilisation d'infrabasses à gogo. En tout cas c'était le cas en 92.

Donc ma question est de savoir comment on fait pour obtenir des infrabasses si on les a coupées au mastering ? Ou alors doit-on seulement les aténuer sachant que, si je me souviens bien, les entrées phono boostent les fréquences basses ?

buck
-5 VU
-5 VU
Messages : 329
Inscription : 02 avr. 2005, 00:40

Message non lu par buck » 22 déc. 2007, 19:19

merci de vos opinions.

je n'ai pas voulu lancer un nouveau sujet juste pour raconter une petite histoire qui n'apporte pas de renseignements techniques utiles. je me demande si c'était une bonne idée, finalement. :)

en fait, j'étais à paris à l'époque, et le rec + mix ont eu lieu en province. le groupe gérait tout lui-même et le label ne s'occupait que du pressage et de la distribution.

l'enregistrement s'est passé dans un climat détestable, pour ce que j'en ai entendu dire, et leurs rapports avec l'ingé étaient très mauvais.
quand ils ont fait remarquer le bruit de fond, il les a embrouillé en racontant n'importe quoi. ils avaient pas mal d'experience de la scène, mais ne connaissaient rien à l'enregistrement.

ils ont fait écouter les mixages à pas mal de monde avant qu'ils me parviennent, et personne n'a semblé vraiment remarquer les problèmes techniques, à part un musicien expérimenté qui a émis les mêmes critiques que moi.
de plus au départ ça n'était pas moi qui devait masteriser.
donc, il y a eu déjà beaucoup de temps perdu, j'étais loin, la pression que je pouvais faire était diluée dans d'autres considérations dont ils devaient se préoccuper à ce moment là. ils étaient un peu déçus et résignés. le "responsable" du groupe était de moins en moins soutenu...
si j'avais été sur place, j'aurais pris les choses en main et été récupérer moi-même les fichiers multipistes, je pense que ç'aurait été possible et que le type m'aurait pris de moins haut.
bref, ça a traîné, et je crois quand ils ont fini par demander franchement, et bien les fichiers avaient été écrasés, trop de temps avait passé...
aujourd'hui, le groupe est séparé. c'est dommage, j'aimais vraiment ce qu'ils faisaient.

bref, tout ça est finalement assez banal.

enfin bon, mon boulot consiste souvent à rendre présentables des enregistrements "bizarres". dans ce cas je l'ai eu mauvaise, parce que je ne corrigeais pas le travail d'un amateur enthousiaste mais débutant, mais un sabotage commis en connaissance de cause par un "pro" je m'en foutiste... qui a été payé 5 fois plus que moi pour beaucoup moins de temsp de travail...



@gourou : les entrées phono boostent les graves, mais de façon à corriger une atténuation appliquées lors de la gravure (la fameuse courbe de filtrage RIAA), normalment ça n'en rajoute pas. je pense que les sonorisateurs des raves doivent utiliser des traitements synthétiseurs de sous-graves, genre behringer ultrabass et autres. enfin je dis ça, je dis rien, c'est juste une idée.

Fikus
-20 VU
-20 VU
Messages : 65
Inscription : 07 oct. 2007, 10:44

Message non lu par Fikus » 22 déc. 2007, 20:34

gourou5573 a écrit : Bon ben même si le post est un tantinet poussiéreux, juste une petite remarque par rapport au post d'Héral : Pour avoir perdu quelques dB d'audition lors de raves hardcore enflammées lors de mon adolescence, une des caractéristiques de la Techno hardcore est l'utilisation d'infrabasses à gogo. En tout cas c'était le cas en 92.

Donc ma question est de savoir comment on fait pour obtenir des infrabasses si on les a coupées au mastering ? Ou alors doit-on seulement les aténuer sachant que, si je me souviens bien, les entrées phono boostent les fréquences basses ?
A mon avis y'a quand même des basses sur le disque... faut pas que ça déborde, c'est tout.

Mais pour avoir pu comparer le son "sortie console" et le son live lors d'un festival electro, et ce sur plusieurs groupes, c'est clair: y'a pas forcément énormément de graves dans le son à la base, plutôt du "faux" (bas medium rondouillard), mais la diffusion booste énormément le bas du spectre, avec moult subwoofers notamment. Et au final c'est ce qui ressort le plus. (mais ça bave, vibre etc.)

Au passage, j'ai pu remarquer que pas mal d'artistes balancent un son bien dégueu, et que c'est uniquement parce que la sono est assez moisie (des subs et du haut medium criard) qu'on entend pas trop le souffle, les clics d'envoi et de fin de sample, etc. etc.

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3077
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Message non lu par Alexis » 22 déc. 2007, 22:31

Faut pas que ça déborde de grave ... mais si vraiment ça doit envoyer du sub à gros niveau bien compressé, il est possible de faire un disque plus court, et agrandir l'espace entre les sillons, afin de leurs laisser un plus grand débattement possible, souvent le cas sur les maxi 45.
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités