Les monteurs son et leur sonothèque...

Théorie et pratique du montage parole et son, et de la création sonore (sound design).

Le son appartient à:

la production
22
40%
l'ingénieur du son sur le tournage
9
16%
le monteur son, qui édite et exploite ces sons
7
13%
aucun de ces corps de métiers, un son est libre de droit!
17
31%
 
Nombre total de votes : 55

julius
-20 VU
-20 VU
Messages : 65
Inscription : 10 juin 2012, 23:56

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par julius » 05 févr. 2016, 22:08

Un beau déterrage de ce sujet ma foi intéressant ..... :lol:
Je connais un inge son qui a fait le tour du monde, pour des longs métrages, et qui, etant passionné, passe beaucoup de son temps libre en dehors des tournages pour faire des tonnes de sons seuls......
A chaque il m'amenait son trésor, disant que de toute façon c'etait son travail. Il en fesait ce qu'il voulait et pense que sans le sacrifice de son temps libre ces sons n'auraient jamais existé.
Donc j'ai pu me constituer au fil du temps une sacrée sonotheque des ambiances d'un peu partout, chili, italie, albanie, cuba, et surtout des vents magnifiques, je ne comprend toujours pas comment il fait pour que ca sonne comme ça, des sons de volcan (le stromboli) en 5.1 et en 96khz, bref une mine d'or. Sur un tournage il pouvait me ramener jusqu'a 10h de sons seuls! Tous exploitables. Apres je les ai nettoyé, renommé, classé. Je connais la sonotheque par coeur. A chaque fois que je les utilises j'ai une pensée pour lui, hélas je ne le vois plus.....
Je pense que je mettrais quelques une de ses ambiances sur la sonotheque en ligne histoire d'en faire profiter tout le monde.
Mais sinon pour un tournage la plupart du temps je dirais que ce qui est fait pendant le temps de travail devient propriété de la prod, pour l'exploitation du film, et que celui qui en est l'auteur peut les utiliser pour son travail personnel, normal quoi...tant qu'il ne les revend pas....

Avatar de l’utilisateur
Olchewsky.e
-20 VU
-20 VU
Messages : 13
Inscription : 13 mai 2015, 10:53

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par Olchewsky.e » 08 févr. 2016, 21:52

La question maintenant et de savoir si avec toutes les nouvelles sonothèques sur le marché (Boom Library,..), est ce que ça vaut le coup aujourd'hui de se déplacer pour faire des prises de son ?

Car faut avouer que c'est toute une démarche qui prend beaucoup de temps, mais qui fait économiser beaucoup d'argent aussi ahah.

Perso, j'effectue très rarement pour mes montages, des prises de son. J'utilise souvent les sons seuls, bien sur, et j'arrive à toujours trouver mon bonheur dans mes sonothèques. En plus avec les metadatas c'est une régale.

Je fais aussi beaucoup de prise de son quand je pars en vacances ou dans un lieu que je connais pas, c'est toujours intéressant: mais je trouve que c'est un investissement de temps qui parfois ne peut pas être négligeable.

Après je vois pas, si je réutilise un son seul, la prod arriver et me dire => La a 10:08 c'est le même bruit de porte du projet "TOTO" que vous aviez monté y a 6 mois ahahaha.
Donc je pense que tout le monde peux en profiter en sa manière.

Avatar de l’utilisateur
Chewby
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 179
Inscription : 04 févr. 2011, 12:51
Localisation : Paris

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par Chewby » 09 févr. 2016, 13:17

Vaste débat de l'utilisation unique de sonothèques. Mais pour utiliser énormément de sonothèques commerciales faute de matos de prise de son, je me retrouve très régulièrement à ne pas trouver ce que je recherche.
Le soucis également c'est l'impression d'utiliser dix fois le même vent, les mêmes chants d'hirondelles...

Pour avoir eu la chance lors d'un stage de jeter une oreille dans la sonothèque de Francis Wargnier... Bah c'est pas la même chose !

Je trouve que dans les sonothèque commerciales on va trouver de superbes matières bien spécifique mais personnellement je suis en manque cruel de sons vivants de nature, de vents, d'ambiances de ville de village etc..



Envoyé de mon MotoG3 en utilisant Tapatalk

dasound
-2 VU
-2 VU
Messages : 927
Inscription : 29 mars 2005, 22:12

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par dasound » 09 févr. 2016, 18:33

Oui la sonothèque perso c'est un gros plus pour les ambiances avec les sons seuls des anciens films, les sons enregistrés spécifiquement, les sons enregistré pendant les vacances etc ... Perso je n'utilise quasiment aucune sonothèque commerciale sauf très ponctuellement pour un effet, une machine que je n'ai pas le temps d'aller enregistrer par exemple, et à chaque fois ça demande du temps pour intégrer, filtrer etc ...Après je n'ai pas fait la démarche d'écouter les "nouvelles" sonothèques commerciales, mais je n'en ai pour le moment pas besoin.
Benjamin Rosier - La Puce a l'Oreille

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par Dorian » 18 févr. 2016, 21:52

Olchewsky.e a écrit :La question maintenant et de savoir si avec toutes les nouvelles sonothèques sur le marché (Boom Library,..), est ce que ça vaut le coup aujourd'hui de se déplacer pour faire des prises de son ?
Ca vaut toujours le coup, ne serait ce que pour le fait de monter ses propres sons ;-) . Après il faut une certaine distance, ses propres sons ne sont pas forcéement bons ou adaptés à la scène, il faut savoir prendre du recul (j'en connais qui n'en ont aucun, et c'est affreux).

Il faut faire avec ce qu'on a, peu importe la provenance, commerciale US ou homemade. Ce qui est important, c'est que ça marche sur la séquence, le reste n'est que littérature.

Ce qui est top avec la récente montée en puissance des sonothèques indépendantes (souvent US, mais pas que), c'est qu'il y a une spécialisation sur un thème, ie. que des sons de chutes de pierre, que des sons de neige, que des sons de feux/flammes, etc. etc. Et là, quand on en a besoin, c'est un gain de temps phénoménal ! Et en plus elles sont souvent peu chères (pour ne pas dire données au vu du nombre de files et du boulot de nommage/metadatage).
Question de besoins.

Pour les ambiances, c'est plus compliqué. Comme Dasound, je n'utilise quasiment plus aucune ambiance "made in" sonothèque commerciale type Sound Ideas ou Hollywood Edge, trop entendue et souvent trop datée, trop neutre, trop artificielle.

Quand aux son seuls faits sur le tournage de nos fictions par les ingés son du tournage, je suis désolé mais c'est rarement utilisable. Je dis bien rarement, et pas jamais, mais si y'a 5% d'utilisable, c'est le grand max (dans mon expérience). Ils feraient mieux de se concentrer sur le son direct 8-) .

PS : je suis équipé pour de la prise de son de qualité, et je dois avouer que c'est très difficile de faire des ambiances intéressantes de nos jours, tellement l'environnement est pollué... Je dois garder une prise sur cinquante en moyenne, de tous les enregistrements que je fais... :-(

Andreï
-20 VU
-20 VU
Messages : 12
Inscription : 12 déc. 2016, 23:04

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par Andreï » 27 mai 2019, 17:24

Bonjour tout le monde,

Je me permets de relancer cette discussion car je suis confronté à cette situation, et n'ayant pas trouvé de réponse claire, j'aimerais donc avoir l'avis des monteur.se.s son et bruiteur.euse.s présents sur ce forum.

Je viens de faire le montage son d'un film d'animation (26 min), et maintenant que le film est terminé, je me demande quel est l'usage concernant la ré-utilisation des bruitages.

- au même titre que l'ingé son sur le tournage, le bruiteur crée un ensemble de sons spécifique au film, et je comprends bien qu'il ne soit pas favorable à la ré-utilisation de ces sons
- mais le monteur son, en montant, nettoyant, re-travaillant cette matière sonore - pour ce même film - ne devient il pas légitime à se l'approprier ?
- et je précise que le but n'est pas d'amasser un maximum de sons issus du bruitage pour se passer du bruiteur sur de futurs projets ; je suis toujours favorable au travail d'un bruiteur et n'ai nullement la prétention de pouvoir le remplacer. L'idée est plutôt de conserver les sons qui me paraissent intéressants pour éventuellement les utiliser lors du montage son de films sur lesquels la production n'a pas souhaité embaucher de bruiteur.

Je pose simplement la question la question, hein, alors pas taper !

Avatar de l’utilisateur
aXLsound
-5 VU
-5 VU
Messages : 341
Inscription : 13 sept. 2013, 12:55
Localisation : Bruxelles

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par aXLsound » 27 mai 2019, 17:48

Personnellement je le fais, et je pense que quasiment tout le monde le fait, et que ceux qui iront crier au scandale sont un peu hypocrite.
Andreï a écrit :
27 mai 2019, 17:24

- au même titre que l'ingé son sur le tournage, le bruiteur crée un ensemble de sons spécifique au film, et je comprends bien qu'il ne soit pas favorable à la ré-utilisation de ces sons
C'est sur que tu va pas aller rassembler des bruitages de projets, en faire une sonothèque et vendre des sons que tu n'as pas créé.
Andreï a écrit :
27 mai 2019, 17:24
- mais le monteur son, en montant, nettoyant, re-travaillant cette matière sonore - pour ce même film - ne devient il pas légitime à se l'approprier ?
L'idée est plutôt de conserver les sons qui me paraissent intéressants pour éventuellement les utiliser lors du montage son de films sur lesquels la production n'a pas souhaité embaucher de bruiteur.
Je pense que dans ce cas la , oui c'est légitime et de plus, les productions s'en accommodent très bien sur les projets " low cost " . Les bruiteurs sont au courant de cette pratique quand même non ? je me trompe ? Ou ils pensent naïvement qu'après la fin d'un projet, on copie les bruitages sur un disque dur qu'on jette au fond de la fosse des marianes ?
Axel S.

Avatar de l’utilisateur
zikayan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 915
Inscription : 06 sept. 2004, 20:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par zikayan » 27 mai 2019, 18:53

Hello ici et là,
en ce qui me concerne, je garde toutes mes sessions de bruitage, et, de temps en temps, je me permets d'aller piocher dedans comme base de design sonore, ou en renfort d'un autre bruitage. Comme des sons seuls issus de tournages. J'en ai déjà parlé à des bruiteurs que ça ne choque pas outre mesure, puisque que je les rappelle pour de nouveaux projets ;-)

Quant à la notion de projet "low cost", ça me semble être un mauvais calcul pour tout ce qui concerne les foleys : j'estime que le montage son de foleys, outre la perte artistique du geste synchro et des choix à la prise (distance, acoustique, etc), prend au moins quatre fois plus de temps que le travail d'un bon bruiteur et d'un bon ingé son dans un bon studio. Donc, tous comptes faits, ça ne coûte pas beaucoup plus cher de les faire bosser une journée que de faire bosser un monteur son quatre jours.
Dans quel DD j'erre...

Avatar de l’utilisateur
Brotools
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 1655
Inscription : 28 avr. 2012, 18:17
Localisation : paris
Contact :

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par Brotools » 28 mai 2019, 08:33

Tout pareil que Yan. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
ant_1
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 138
Inscription : 15 avr. 2014, 18:41
Localisation : Neufvilles - Belgique

Re: Les monteurs son et leur sonothèque...

Message non lu par ant_1 » 28 mai 2019, 14:27

zikayan a écrit :
27 mai 2019, 18:53
Donc, tous comptes faits, ça ne coûte pas beaucoup plus cher de les faire bosser une journée que de faire bosser un monteur son quatre jours.
C'est exactement avec cet argument que j'arrive à convaincre des producteurs de petits budgets de quand même passer par le bruitage !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 52 invités