Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Théorie et pratique du montage parole et son, et de la création sonore (sound design).
Exodius
-20 VU
-20 VU
Messages : 11
Inscription : 30 avr. 2015, 16:25

Re: Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Message non lu par Exodius » 22 sept. 2018, 22:09

MarcV a écrit :
22 sept. 2018, 17:00
Image
Mais qu'est-ce que c’est que ce graphique !?

Jan
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 602
Inscription : 01 avr. 2009, 18:43

Re: Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Message non lu par Jan » 22 sept. 2018, 22:20

Les zones de répartitions principales de l'énergie de la voix en fonction de la fréquence pour différentes langues. On y voix que le français est riche en bas médium, ce qui ne nous facilite pas le travail.
"i am not young enough to know everything" Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
Foxp2
Donateur en Argent
Donateur en Argent
Messages : 2918
Inscription : 22 nov. 2006, 15:46
Localisation : Saint Denis
Contact :

Re: Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Message non lu par Foxp2 » 23 sept. 2018, 00:26

A en croire cet étrange graphique il est quasi impossible de mixer des locuteurs Russes, vivement des co prod Russo Chinoises ce serait du sport ! :).
Ê pericoloso sporgersi!

manu_n
-5 VU
-5 VU
Messages : 412
Inscription : 24 oct. 2008, 19:18

Re: Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Message non lu par manu_n » 23 sept. 2018, 16:16

Même Netflix cherche une solution :
(tout en anglais)

https://www.pro-tools-expert.com/home-p ... -of-genius

La réponse d'un responsable audio de Netflix (Scott Kramer) :
https://www.pro-tools-expert.com/home-p ... very-specs

En ce qui me concerne, et sans être directement concerné au quotidien, le retour au Dialog Intelligence me paraît une erreur. Un des aspects, c'est que tu peux essayer d'automatiser encore plus le QC.

studio CP
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 142
Inscription : 08 août 2018, 11:01
Localisation : LILLE
Contact :

Re: Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Message non lu par studio CP » 23 sept. 2018, 20:37

Merci les gars, c'est super intéressant, j'apprends plein de choses. :D

Voici le support vidéo : streaming VOD via box SFR. Plus ou moins la même chose qu'un dvd du coup?

Concernant le DRC, est ce qu'il est disponible sur les lecteurs ou les téléviseurs?

Comment fonctionne-t-il? Il part des flux 5.1 pour réduire le tout à un flux stéréo qui est ensuite compressé/limité par un algorithme spécifique?

baptisteq
-20 VU
-20 VU
Messages : 59
Inscription : 28 oct. 2015, 18:50

Re: Trop de dynamique dans les blockbusters américain?

Message non lu par baptisteq » 23 sept. 2018, 21:38

manu_n a écrit :
23 sept. 2018, 16:16
Même Netflix cherche une solution :
(tout en anglais)

https://www.pro-tools-expert.com/home-p ... -of-genius

La réponse d'un responsable audio de Netflix (Scott Kramer) :
https://www.pro-tools-expert.com/home-p ... very-specs

En ce qui me concerne, et sans être directement concerné au quotidien, le retour au Dialog Intelligence me paraît une erreur. Un des aspects, c'est que tu peux essayer d'automatiser encore plus le QC.
Je te confirme.

Les mix des originals Netflix doivent correspondre à une cible plutôt tolérante -27 lkfs +/-3 avec algorithme BS 1770-1 (avec prise en compte des dialogues détecté automatiquement). Beaucoup de film passe le test, et certains avec des passages de dialogues inaudible en 79 dbC SPL dans une salle isolé sans trop d'interférence.
La seule solution envisageable c'est d'isolé le stem dialogue comme un objet audio et appliquer une correction automatique des niveaux selon des metadatas embarqués, la cible de diffusion et la configuration de l'usager. C'est peut être ce que l'ADM pourrait faire bénéficier aux publics. à débattre.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 44 invités