[Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Vos propres travaux, ainsi que vos impressions et analyses des bandes son qui nous entourent (cinéma, télé, radio, et multimédia / jeu vidéo).
Aussi un atelier de confection de bruitages, de sound designs, et de musiques. Recherches de son, d'instruments, contributions soniques, demandes de traitement, etc.
Avatar de l’utilisateur
heral
0 VU
0 VU
Messages : 1638
Inscription : 09 mars 2004, 21:16
Contact :

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par heral » 10 nov. 2013, 17:34

r-sd a écrit :
Eh ben si justement, avec le principe du wave field synthesis. C'est bien leur intention de départ.
Voici un copy paste du website

Hear every nuance – no matter where your seat is located
With IOSONO CORE, sounds can be moved within a defined space with unparalleled precision, resulting in a crystal-clear perception of sounds emanated from the walls of the auditorium. The system is even able to eliminate the "sweet spot" (often referred to as a very specific position in a room with best listening results). This revolutionary approach makes it possible to generate the same, best sound quality at any position in the room – no matter where you sit or stand. You will always be able to hear any nuance of the sound.


et j'ai constaté que ca marchait pas mal. Dans l'audio de mix de Livetone, je me suis placé dans pas mal d'endroit different, et j'ai entendu des choses surprenante, et une nette diminution de l'importance du sweet spot.
C'est avec cette techno aussi qu'il veule travailler la proximity dans les game engine, on va s'y interesser à ubi je pense.
Je suis curieux et je vais me pencher sur les maths de cette WFS pour essayer d'y voir plus clair sur cette reinvention des lois de la physique :)
oui, je suis d'accord avec "diminue l'importance du point G" ;-)
mais je te rappelle qu'il faut des enceintes supplémentaires et que le WFS risque d'être assez incompatible avec le WAF (wife acceptance factor)
mais j'ai parlé du WFS avec Alex C. il n'y a pas si longtemps ;-)

on en cause à l'occase ;-)
christophe Heral
farces et attrapes

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par Dorian » 10 nov. 2013, 22:31

r-sd a écrit :
Dorian a écrit :Toutes les voix directes sont spacialisées, c'est énorme ! J'en ai d'ailleurs discuté avec des spectacteurs à la fin de la séance, et ça ne leur a absolument pas posé de problème, comme quoi. Vraiment un super mix, respect.
Alors, une derniere fois et j'arrete, ca n'est pas le principe de spacialiser les dx qui me dérange ( "directs", ca m'etonnerai, attention c'est pas la france et son savoir faire de prod, surtout avec tout les props de partout qui clink),mais de spacialiser des voix qui sont percues par une persone qui a une oreillete dans l'oreille.
Moi j'ai pas vu ça comme ça, pour moi les voix com sur le début sont orientées vers la terre, donc spacialisées vers elle, tout simplement, et en toute cohérence avec le reste des éléments sonores... Mais je l'ai vu qu'en 5.1, hein, pas en Atmos, donc je me trompe peut-être...
Je n'ai donc rien contre la spacialisation des voix, devant derriere, en haut en bas, ou vous voulez, mais ça doit correspondre au point de vue du character qui entend ces voix.
Mais pourquoi ? Tu serais pas un peu psycho-rigide ? :-)
Le ou les points d'écoute n'ont pas à être raccord avec l'image, heureusement d'ailleurs...
Donc, il n'y a pas lieu pour un "comme quoi..." Il y a juste un pb de point de vue d'ecoute des personnages.
Pas de problême pour moi, juste quelquechose d'original qui casse un peu les codes et conventions, et qui visiblement en dérange bcp...
r-sd a écrit :En fait je pensais qu'en volant la vedetee à IOSONO
Tu mélanges tout, Dolby a racheté IMMSound (des spanishs), et non Iosono (des allemands), mais bon...

Avatar de l’utilisateur
r-sd
-10 VU
-10 VU
Messages : 189
Inscription : 28 oct. 2010, 04:14
Contact :

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par r-sd » 11 nov. 2013, 12:08

Dorian a écrit :
Mais pourquoi ? Tu serais pas un peu psycho-rigide ? :-)
Le ou les points d'écoute n'ont pas à être raccord avec l'image, heureusement d'ailleurs...
Oula. mais je parle de point d'ecoute et donc sans rapport avec l'image. Je maintient donc.
J'ai l'impression que tu ne comprend pas grand chose à ce que ej veux dire. C'est frustrant.
Les points d'ecoute doivent etre raccord avec les points d'ecoute. C'est aussi simple.
Je te laisse repondre à ma question precedente, pourquoi la voix de houston n'est pas panné sur le texas à ce moment là ?
Dorian a écrit :
Tu mélanges tout, Dolby a racheté IMMSound (des spanishs), et non Iosono (des allemands), mais bon...
Je ne melange pas tout et je ne te permet certaibement pas de parler de moi comme ca. C'est un peu rapide quand on a pas lu et compris des termes francais simple : "voler la vedette". Ca ne veux pas dire avoir un lien commercial, rachat ou autre. Ca veut dire voler la vedette, dans le sens ou dolby atmo est sur le devant de la scene, et iosono non.
Donc les "tu melange tout" et "mais bon", merci d'eviter, surtout quand tu ne lis pas les mots employés par ton interlocuteur.

Avatar de l’utilisateur
23bertrand
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 622
Inscription : 12 févr. 2007, 12:17

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par 23bertrand » 11 nov. 2013, 13:29

c'est vrai que pour ma part, les voix dans tout les sens, à un moment, au début, où c'est quand même tout calme (avant la tempête) ça m'a vraiment bcp géné. sans compter que la texture même des voix est assez variable. /// surtout que pour jouer l'éventuelle carte de la perte de repère, je trouve, perso, que la voix au centre aurait été mieux (la voix resterait constante mais la position de l'interlocuteur, non, contrairement au champs libre terrien, où la position de la voix "donne" la position de la source mais bref... /// perso je me suis dit que les dial du film (100% des sons réalistes, cf la phrase du générique "ya pas de sons dans l'espace") étant quasi 100% dans l'oreillette, les mecs ont du être frustrés de pas jouer du pan. sans compter que c'est le début où "on découvre" le tout, les personnages etc et que ces pans font donc un peu diversion.

au wepler c'était pas trop trop fort, (sauf les deux trois whossh reverses mais assez courts) sachant que j'étais au dernier rang avant la travée qui sépare du haut de la salle. en sus, toujours ce pb de musique nappée systématiquement mais là dessus, j'ai lâché l'affaire, c'est le ciné quoi. un film catastrophe au scénar improbable mais qui marche pas mal... SPOILER, le moment où le silence est partagé par toute la salle qui retient son souffle fut quand même assez impressionnant...

dasound
-2 VU
-2 VU
Messages : 930
Inscription : 29 mars 2005, 22:12

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par dasound » 11 nov. 2013, 21:47

perso j'ai été dérangé au début, bien loin d'être un aficionados du pan, mais plus par un non conventionnalisme de la chose et en fait je pense vraiment que ça a participé à l'immersion dans cet univers sonore.
Après point d'écoute suppose : une source, un espace de propagation, un récepteur. Ici vu qu'il n'y a pas propagation (c'est explicité) je trouve ça malin de ne pas avoir utilisé le concept même de point d'écoute même s'il n'y a effectivement aucune logique. Ils ont favorisés qui parle plutôt que qui entend, et avec les scaphandres qui parfois ne laisse que peu d'infos sur les visages et sur qui est qui, ça aide.
Sinon j'ai adoré tout le reste du son comme souvent avec Freemantle d'ailleurs : une super utilisation de la dynamique, des ouvertures de scaphandre avec les fonds qui s'ouvrent subtilement. J'aimerai réécouté pour voir ce qu'il y a dans l'espace parce que j'ai trouvé ça très claustrophobie (effet de phase ?).
Bemol oui la musique, trop surtout sur les phases émotions avec le retour de Clooney.
Après pour moi c'est un film de sensation, pas de scénario (c'est clair), j'ai rarement été aussi immergé/intégré dans l'univers d'un film.
Benjamin Rosier - La Puce a l'Oreille

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par Dorian » 12 nov. 2013, 12:48

r-sd a écrit :Oula. mais je parle de point d'ecoute et donc sans rapport avec l'image. Je maintient donc.
J'ai l'impression que tu ne comprend pas grand chose à ce que ej veux dire. C'est frustrant.
Les points d'ecoute doivent etre raccord avec les points d'ecoute. C'est aussi simple.
Je te laisse repondre à ma question precedente, pourquoi la voix de houston n'est pas panné sur le texas à ce moment là ?
Tu ne m'as pas bien lu, puisque dans mon souvenir, c'était le cas (et c'est ce que je dis plus haut) sauf dans les passages "in scaphandre"... Quand aux points d'écoute qui doivent être raccord avec les points d'écoute, je ne vois pas ça de manière aussi catégorique. Mais peu importe, à chacun sa façon d'aborder la chose (heureusement, ce serait triste le mix et la spécialisation au cinéma sinon), et l'essentiel, pour moi encore, c'est que ça marche dans Gravity. Il faudrait que je revois ce long plan séquence de début en détail, en mode analyse pure quoi, pour en parler plus précisément. Et surement en Atmos ou en 7.1 cette fois, mais ça me semble compliqué.
Dorian a écrit :Tu mélanges tout, Dolby a racheté IMMSound (des spanishs), et non Iosono (des allemands), mais bon...
Je ne melange pas tout et je ne te permet certaibement pas de parler de moi comme ca. C'est un peu rapide quand on a pas lu et compris des termes francais simple : "voler la vedette". Ca ne veux pas dire avoir un lien commercial, rachat ou autre. Ca veut dire voler la vedette, dans le sens ou dolby atmo est sur le devant de la scene, et iosono non.
J'avoue que j'étais un peu claqué en postant mon précédent message, pardon de t'avoir froissé. Du coup j'ai relu, et désolé mais je ne comprends toujours pas vraiment le rapport avec Iosono Core (6 ou 7 salles dans le monde si je ne me trompe ?)... Auro-3D j'aurais compris, mais Iosono, là... C'est pas bien grave, on va pas épilogué la dessus et ce n'est de toute façon pas une raison pour monter sur tes grands chevaux, et te permettre de ne pas me permettre quoi que ce soit. On est libres de dire ce qu'on veut ici.

Avatar de l’utilisateur
jaklagratt
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 542
Inscription : 03 juin 2008, 02:07

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par jaklagratt » 12 nov. 2013, 14:43

Témoignage court mais intéressant du mixeur :

http://soundworkscollection.com/videos/gravity

Au delà du son, ce que je l'ai le plus apprécié reste sans doute l'immersion. 1h30 à fond sans décrocher en oubliant tout, avec le sentiment de vivre une expérience collective intense où tout le monde semble paralysé par le silence oppressant qui règne dans la salle. Et puis le fou rire du public après le logo Atmos c'était bien aussi ha ha. Il faut y aller !

Sinon je me pose la question concernant la vie de ce film au delà des salles de ciné. Que va t il en rester sans la 3D et le 7+1/Atmos ? De façon plus globale, est ce que la mayonnaise de l'Atmos va prendre vraiment forme, sachant qu'il faudra attendre longtemps avant de retrouver ne serait ce que 30% de la pertinence de la spat dans nos salons ? C'est chouette le WFS et l'Atmos mais j'ai peur que cela reste un truc de niche. Question aux anciens pour comparer : c'était comment les début du Surround ?

kossi
-20 VU
-20 VU
Messages : 71
Inscription : 08 janv. 2007, 20:54

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par kossi » 12 nov. 2013, 16:22

Hello,

pas vu le film, et le HS me guette, mais Dorian :
Déjà pour le volume sonore, je rigole, paske des gens dans la salle gueulaient dés le premier crescendo de musique qui enchaine avec un silence espace... Alors que ça dépassait pas les 90dB spl (iphone en mode sonomètre), et qu'on se mange bien plus fort dans le métro parisien ou dans certains bars... Bref, on s'en fout des spectateurs qui trouvent ça trop fort, ça doit être les mêmes qui gueulent dés que leurs voisins "jeunes" écoutent de la zik .
...ben je trouve ça un peu curieux... car pour l'avoir déjà expérimenté (MK2 BNF), c'est pas terrible de se taper un film en ayant les esgourdes qui chatouillent, et je n'étais pas seul dans ce cas.
Les deux exemples que tu donnes sont intéressants : dans le métro, le fait de se pencher sur le sonore est très récent. Quant aux bistros, là c'est le patron qui est le chef d'orchestre, et certains sont plus doués que d'autres.

Après oui, tu es peut-être tombé sur des cas...

Avatar de l’utilisateur
Dorian
Fondateur
Fondateur
Messages : 14403
Inscription : 17 juin 2003, 18:21
Localisation : Clamart
Contact :

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par Dorian » 12 nov. 2013, 16:59

Non mais moi aussi j'ai eu à subir des séances au son assourdissant (je me souviens encore de Transformers, ou du Hobbit), juste que là pour cette projo là, ça n'avait rien d'assourdissant ou d'agressif. Ou alors je deviens sourd :-) .
Je pense que c'est le contraste crescendos musique puis silences qui leur a fait drôle, qqchose de subjectif quoi.
Pour le bruit environnant en milieu urbain, je trouve ça perso insupportable, et c'est une des raisons qui me pousse à quitter l'Ile de France...

kossi
-20 VU
-20 VU
Messages : 71
Inscription : 08 janv. 2007, 20:54

Re: [Film] Gravity, une petite séance groupée en Atmos ?

Message non lu par kossi » 12 nov. 2013, 17:26

...alors on se croisera en Ardèche, pour des séances de cinoche en plein air... ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 42 invités