Cramer un préamp micro avec du +48V

Le coin des bricolos, pour parler électronique, électricité, et autres montage de meubles.
Avatar de l’utilisateur
GGB.C.
-20 VU
-20 VU
Messages : 9
Inscription : 19 juin 2012, 17:48
Localisation : Genève

Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par GGB.C. » 19 juin 2012, 18:06

Salut salut,

Comme c'est mon premier message, je vous souhaite le bonjour et espère que mon intervention se fera dans les règles de bienséances appliquées sur ce forum...

Problème électrique.

Je suis régisseur son dans une école de musique. Dans le but de comparer deux pré-amplis, nous avons splité le signal d'un micro, via un Y, pour l'envoyer simultanément dans les deux préamp. Sans passer par un transfo. Comme le micro est statique, nous avons mis l'alim fantôme sur l'un des préamp. Ce qui a eu pour effet de faire cramer le second... Enfin, nous imaginons que c'est la cause. Après vérification, le Y utilisé n'est pas croisé. D'où ma question : Est il possible de fumer une entrée micro en lui envoyant une alim fantôme extérieur ?
Je précise que ce sont des préamps "de qualité" et que je suis étonné qu'il n'y ai pas de composant(s) de sécurité.

Avez vous déjà eu ce type de pépin ?

Merci d'avance & bonne soirée à tous.

GG
GG Bogouslavsky Cabot

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par Labroue » 19 juin 2012, 18:38

Bonsoir et bienvenu,
Est il possible de fumer une entrée micro en lui envoyant une alim fantôme extérieur ?
Dans un cas de figure normal, non. Pour que ce genre d'événement désagréable se produise le préampli devra être affublé d'une très médiocre protection.

En revanche, les circuits habituels pourront souffrir s'il y a à la fois désymatrisation en amont et présence de l'alimentation 48 Volts interne ou extérieure, peu importe; (cette désymatrisation involontaire était par exemple un cas de figure typique de rupture des capacités de protection sur le Nagra IV-S). Le primaire du transformateur d'entrée pourra également souffrir de cette désymatrisation en cas d'absence des capacités de protection.

Notons que par ailleurs il est habituellement fréquent d'injecter du 48 Volts provenant d'une alimentation extérieure au préampli en question. Par exemple les célèbres alimentations Neumann pour leurs microphones electrostatiques renvoient du 48 Volts vers le préampli; elles n'isolent pas.

Bien amicalement.

Avatar de l’utilisateur
GGB.C.
-20 VU
-20 VU
Messages : 9
Inscription : 19 juin 2012, 17:48
Localisation : Genève

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par GGB.C. » 19 juin 2012, 21:43

Merci pour ta réponse.

Mais, du coup, c'est embêtant. Le préamp en défaut est un Millennia. Je n'ai pas souvenir d'avoir eu ce genre de problème avec ce type de matériel.

Il n'y a pas de dé-symétrisation. La patch est clean niveau symétrisation, car on a pas de perte de niveau comparé aux autres canaux.

Et me revoilà au point de départ. Je trouve ça assez bizarre que ce matériel serve tout les jours et se mette à fumer, précisément pendant ces tests. Au moment où l'on modifie la config. On a bien repéré la composant fautif, mais à par si un spécialiste lit ces lignes, je ne voit pas l’intérêt d'en parler.

Le mystère reste entier. Pour l'instant... J'ai pas forcement envie de griller les autres canaux !
GG Bogouslavsky Cabot

jlddsga
-20 VU
-20 VU
Messages : 29
Inscription : 21 avr. 2008, 21:58

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par jlddsga » 19 juin 2012, 22:59

Bonjour,

Il n'y a pas de protection contre les 48V sur les préamplis micros puisqu'il n'y a pas de raison de brancher 2 préamp sur le même micro. Au niveau des impédances ce n'est pas bon. Les patches micros sont coupure/coupure pour cette raison.
Ou alors il faut utiliser des splitters.

Amicalement.

Avatar de l’utilisateur
GGB.C.
-20 VU
-20 VU
Messages : 9
Inscription : 19 juin 2012, 17:48
Localisation : Genève

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par GGB.C. » 20 juin 2012, 00:07

Bonjour à toi,

Je comprendrais bien qu'il n'y ait pas forcement de protection. Mais que ce passe-t-il lorsque l'on branche par exemple, les alimentations Neumann dont il a été question dans le message précédent ? On grille tout ? C'est bizarre qu'une entrée micro pouvant diffuser une tension continue, ne puisse pas en supporter une externe.

Je sais bien que ce n'est pas terrible pour l'impédance. Que l'adaptation en est diminuée. Et je connais l’intérêt du splitter. Néanmoins, cette modification d'adaptation d’impédance est-elle suffisante pour abimer un préamp ? Entre un amplis de puissance et des HP, oui, mais sur une entrée micro ? La seul chose qui est réduite, c'est la qualité du signale. Mais je peux me tromper.

Merci de ta réponse ne tout cas.
GG Bogouslavsky Cabot

jlddsga
-20 VU
-20 VU
Messages : 29
Inscription : 21 avr. 2008, 21:58

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par jlddsga » 20 juin 2012, 00:48

Les alims Neumann dont tu parles ont des capas pour empêcher le 48V d'aller vers le préamp.
Tu essais de mélanger 2 alims 48V et ça se passe pas toujours bien.

Je suppose que c'est les résistances qui ont cramées ?

Avatar de l’utilisateur
Labroue
0 VU
0 VU
Messages : 1241
Inscription : 29 déc. 2007, 14:42
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par Labroue » 20 juin 2012, 06:52

Les alims Neumann dont tu parles ont des capas pour empêcher le 48V d'aller vers le préamp.
Pas toute hélas. Par exemple la N451i de Neumann n'avait pas ces capacités de protection. Cette alimentation a été très utilisé dans la période Fet80 de la marque. Les nouvelles BS48 à batterie ont un système de protection capacité/diode qui permet la désymatrisation de leur sortie.

En tout état de cause, les préamplis correctement constitués doivent supporter deux contraintes :

1) une polarisation de leur étage d'entrée par une tension extérieure de 48Volts,
2) l'intensité de court circuit de leur entrée (2*7mA - 2*0,3W).

S'ils ne sont pas capables de subir ces deux contraintes, ils ont un défaut de conception. Et poseront plein de problème dans tout le secteur broadcast, par exemple.

Bien amicalement.

Avatar de l’utilisateur
GGB.C.
-20 VU
-20 VU
Messages : 9
Inscription : 19 juin 2012, 17:48
Localisation : Genève

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par GGB.C. » 20 juin 2012, 08:37

Non, ce n'est pas une résistance, mais une sorte de CMS à 8 pattes. Ou alors c'est une résistance déguisée en CMS.
GG Bogouslavsky Cabot

Avatar de l’utilisateur
Alexis
L'équipe SDO
L'équipe SDO
Messages : 3089
Inscription : 08 janv. 2006, 02:49
Localisation : Corcoué sur logne

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par Alexis » 20 juin 2012, 09:13

Il n'y a pas de protection contre les 48V sur les préamplis micros puisqu'il n'y a pas de raison de brancher 2 préamp sur le même micro. Au niveau des impédances ce n'est pas bon. Les patches micros sont coupure/coupure pour cette raison.
Ou alors il faut utiliser des splitters.
Comment ça pas de raison de brancher 2 preamps sur un micro ?!!
Cela se fait très régulièrement en sonorisation, pour faire deux traitements différents, utiliser deux tranches pour deux sons .. deux réglages de gain, deux "couleurs" ... ou une tranche pour la face, une pour les retours, avec une eq différente... Cela se fait également très souvent lorsque l'on n’utilise pas un vrai splitter, et que le multipaire possède plusieurs prises "harting" ou "soca" en parallèle pour câbler les régie face et retour sur les mêmes micro. On décide simplement qui de la console face ou retours envoie les phantoms, mais si les deux sont engagés cela fonctionne quand même, même si ce n'est pas recommandé. En config sono + enregistrement on utilise cela également.
Personnellement, j'utilise souvent cette façon de faire, et en 10 ans sur des consoles différentes, et même avec des preamps externes, je n'ai jamais rencontré le moindre problème, je suis donc très étonné ! Il y a en effet normalement des condensateurs pour bloquer le courant continue vers le preamp, des diodes zener pour protéger le preamp d'un pique de tension trop élevée (supérieur à sa tension d'alim), et des résistances d'assez grande valeur (2 x 6,8k) vers l'alim phantom, qui limite le courant à quelques milliampères, ce qui normalement empèche toute casse ...

Qu'est-t-il marqué sur ce CMS 8 pattes ? C'est l’élévateur de tension du 48V ou un AOP qui reçoit le signal après des transistors ?

La cause principale de cramage des semi-conducteurs est le court circuit (ici impossible) ou le fait de recevoir une tension inverse (ici impossible) ou le fait de recevoir une tension supérieur à sa propre alimentation (possible ici sur la partie alim phantom!). On peut imaginer que si c'est l'alim phantom qui a cramé il est possible qu'elle ait reçu une tension trop élevée alors qu'elle était désactivée ... mais c'est surprenant que les protections n'aient pas fonctionné.

C'est sous garantie ? si oui, perso ce serait retour au magasin direct ... sinon, essayer d'appeler le constructeur, voir si c'est une panne connue et prise en charge.
__________TO9, GBF, Platine Teppaz, HR624, HD25, Live 8, SoundForge9, micros, oreilles, bouche, bouchons d'oreille, femme, fille, extincteur...
Tiens, c'est marrant, vous arrivez à lire aussi petit que ça ? Ouai... tricheur, c'est le zoom, la loupe, le copier-coller, ou le grand écran je sais pas...

Avatar de l’utilisateur
GGB.C.
-20 VU
-20 VU
Messages : 9
Inscription : 19 juin 2012, 17:48
Localisation : Genève

Re: Cramer un préamp micro avec du +48V

Message non lu par GGB.C. » 20 juin 2012, 10:17

Salut salut,

Merci pour ces précisions.

L'achat de cet appareil date d'avant mon arrivée, mais je me renseigne.

Je ne pense pas que l'alim fantôme qui lui a été envoyé ait été trop importante. Nous comparions le Millennia avec un Horus. Là encore, au vu du prix, j'espère que les calibrages sont bons. Il devait envoyer plus ou moins 48V. De plus le Millennia doit pouvoir envoyé du 130V. D'après mon collègue, nous avons pas cette option, mais l'électronique doit être conçu en fonction de ces dimensions.

Concernant le CMS qui a cramé, comme je suis incapable de dire quelle est sa fonction j'ai fait des photos. Le seul truc que je sais, c'est qu'il y a écrit (manuellement) dessus AL.

La première image est une vue générale. On voit les différentes tranches. Le composant mort se trouve au bout de la flèche bleu, sur une circuit perpendiculaire à la plaque principale.

La seconde photo est un zoom sur cette partie. Le CMS qui a brulé est le plus proche du fond de boitier, mais il ressemble très fortement à celui au premier plan.
Pièces jointes
Millennia.jpg
Photo 1
MillenniaZoom.jpg
Photo 2
GG Bogouslavsky Cabot

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités