Montage des directs, PFX & V.I.

Théorie et pratique du montage parole et son, et de la création sonore (sound design).
Avatar de l’utilisateur
Rhodes
-10 VU
-10 VU
Messages : 140
Inscription : 06 mai 2020, 20:25
Localisation : Marseille

Re: Montage des directs, PFX & V.I.

Message non lu par Rhodes »

Je suis assez d'accord avec Antoine, pour la dénomination des directs au mix, et pour le bruitage, il répond très bien à ton second message.

Effectivement, dans la logique Netflix / logique de nettoyage des directs, le M+E suffit pour la VI, maaaaaaaaaaaaaaais je suis assez attaché au bon vieux travail à l'ancienne quand il n'y a pas ces impératifs.

Personnellement, j'ai souvent de belles choses qui me viennent du tournage, et j'essaie vraiment de conserver la perche, sa couleur, sa beaaaaauté (oui bon, hein, laissez moi tranquille xD).

Du coup ce que je vais demander à ma monteuse son sur le montage des directs (quand ce n'est pas moi qui l'ai réalisé, le mixeur qui monte les directs c'est à négocier mais j'en connais certains qui demandent également à le faire), c'est :

- Isoler dans le STEM VI ce qui peut l'être venant des directs (effets, etc).
- Combler les trous dans les directs avec les ambiances raccord.
- Combler les trous dans la VI avec les ambiances raccord.
- On refait en bruitage dans la VI ce qui n'a pas pu être isolé des directs.

Le STEM VI est muté pour le mix Master, et on bascule pour le mix VI. Et franchement une journée / une journée et demi ça peut largement suffire ! :)

Mais je n'ai aucun problème avec l'autre façon, de toute manière avec les plateformes l'autre façon devient quasi obligatoire, et ça mène souvent à multiplier les HF au tournage.

Rod.
Avatar de l’utilisateur
Mageff
-20 VU
-20 VU
Messages : 54
Inscription : 17 déc. 2012, 11:58
Localisation : Paris

Re: Montage des directs, PFX & V.I.

Message non lu par Mageff »

Re,

Pour rendre les choses plus claires, je ne parle pas de directs au mixage. Les directs, c'est une "source" composée de voix et de sons qui l'entourent. Une fois que les directs sont montés, on a d'un côté les dialogues, que les dialogues, et de l'autre, les effets ou ambiances extraites des directs et qui sont placés sur mes pistes effets et ambiances.

Si je comprends bien, tu te retrouves avec uniquement les dialogues dans ton stem dial, sans les bruit de présences, déplacements, etc... que tu envoies donc dans tes effets... ?
Comment gères-tu une scène très bruyante dans ce cas, avec une ambiance très forte ? J'imagine que la continuité de ton fond d'air part donc vers tes effets ou tu denoise au max... ? (Je connais la réponse, j'imagine que c'est au cas par cas.). Quoi qu'il en soit, cette continuité de fond d'air, si elle est nécessaire, n'est donc pas dans ton stem dial.

- Isoler dans le STEM VI ce qui peut l'être venant des directs (effets, etc).
- Combler les trous dans les directs avec les ambiances raccord.
- Combler les trous dans la VI avec les ambiances raccord.
- On refait en bruitage dans la VI ce qui n'a pas pu être isolé des directs.

OK ! Donc tu doubles dans les directs et dans le stem VI tout les directs qui ne sont pas dialogues si je comprends bien ? Que tu mutes ou demutes en fonction MASTER, VI. Je vois l'idée.


Sans abuser, croyez-vous que vous pouvez faire une petite capture d'écran à l'occasion de la façon dont sont organisés et montés vos directs sur votre timeline, je suis curieux ^^. Mais si c'est trop indiscret, pas de soucis ^^.

Merci en tout cas pour ce retour d'expérience fort enrichissant !! Et si d'autres ont une autre façon de voir ou faire les choses, n'hésitez pas :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
ant_1
Donateur en Bronze
Donateur en Bronze
Messages : 404
Inscription : 15 avr. 2014, 18:41
Localisation : Neufvilles - Belgique

Re: Montage des directs, PFX & V.I.

Message non lu par ant_1 »

Mageff a écrit : 14 janv. 2022, 08:25 Si je comprends bien, tu te retrouves avec uniquement les dialogues dans ton stem dial, sans les bruit de présences, déplacements, etc... que tu envoies donc dans tes effets... ?
Comment gères-tu une scène très bruyante dans ce cas, avec une ambiance très forte ? J'imagine que la continuité de ton fond d'air part donc vers tes effets ou tu denoise au max... ? (Je connais la réponse, j'imagine que c'est au cas par cas.). Quoi qu'il en soit, cette continuité de fond d'air, si elle est nécessaire, n'est donc pas dans ton stem dial.
Oui, j'enlève tout ce qui n'est pas dialogue, si possible (bon, y'a des choses qu'on arrive pas á enlever sans que ça sonne mal, donc je les atténue le mieux possible.

J'aime bien le fait d'avoir les dialogues tout nus et très cleans pour plusieurs raisons :
- dans une logique d'intelligibilité prioritaire, des voix sans les sons "parasites", c'est une bonne base
- permet un grand contrôle de la bande son globale (je veux calmer une ambiance et ne laisser que la musique par exemple, et le dialogue, je peux le faire, je mets ce que je veux comme ambiance sans être gêné par celle du plateau, qui ne convient pas toujours...)
- et on peut compresser bien mieux le dialogue sans que le reste vienne salir la voix, on n'entend pas/moins les variations de niveau en mix
- idem avec les declicker et tout le reste du processing : ça sonne mieux avec un dialogue tout "nu", avec un bruit de fond réduit


Mais en effet ça dépend... surtout de qui mixe/supervise le tout. Quand je peux choisir, je fais cela.

Je laisse sur les dialogues, surtout dans les extérieurs, le bruit de fond, en l'ayant rendu plus constant possible. Ensuite il se fait diminuer/évacuer via un Cedar/RX Voice Denoise...
Avatar de l’utilisateur
Mageff
-20 VU
-20 VU
Messages : 54
Inscription : 17 déc. 2012, 11:58
Localisation : Paris

Re: Montage des directs, PFX & V.I.

Message non lu par Mageff »

Merci Antoine pour tout ces retours !
Répondre